Soprano

Bien que connu avec le groupe Psy 4 de la rime dans les années 90, c’est avec ses albums solos que Soprano se fait réellement connaître. Son premier album solo sorti en 2007 Puisqu’il faut vivre, où il se confie sur sa dépression et sa tentative de suicide : un bel hymne à la vie tout en douceur et profondeur.

Grâce à cet album, Soprano sera consacré en 2008 comme „meilleur artiste de l’année“ et sa chanson „à la bien“ remporte le prix de meilleur chanson. Cette chanson, hymne à la bonne humeur marseillaise, rend hommage à Marseille, ville où Soprano a grandi.

En 2014, il sort son quatrième album Cosmopolitanie qui connaît également un grand succès.  De cet album, des chansons un peu moins rap et très entraînante : MillionnaireFresh Prince. Des chansons toujours avec un message comme dans Ils ne nous connaissent pas Personnellement j’adore : Cosmo , Barman et ma chanson favorite, qui sur son rythme entraînant cache un la solitude et la tristesse que nous enfuyons en chacun de nous au profit de l’apparence :

2016 tout le monde danse sur Le diable ne s’habille plus en Prada, issu de son cinquième album L’everest. Cet album et les tournées – Everest Tour est la plus grosse tournée française de 2017 – qui s’ensuivent le propulse en haut de l’affiche ; il devient « le premier rappeur français à remplir un stade entier » et le « premier chanteur français à être parvenu à remplir ainsi le stade Vélodrome après Johnny Hallyday ».  

Il a écrit le nouveau single des Enfoirés On fait le show. L’année dernière est sorti son album Phoenix, avec des chansons comme L’équilibriste, A la vie à l’amour,

Je ne vois aucune surprise au fait que Soprano est réussi avec ses albums solos : sa voix est douce, mélodieuse, chantante. Sa musique est à la fois entraînante et reposante, aux accords parfaits. Quant à ses textes, ils sont touchants et profonds : il y parle de thèmes bien sûr qui lui tiennent à cœur, comme tout compositeur, et surtout il n’hésite pas à se confier et à se dévoiler. Le côté réparateur-psychanliste très présent dans l’album ‚Puisqu’il faut vivre‘, dans lequel on peut entendre un dialogue avec la journaliste Pascale Clark entre les morceaux, Soprano se livre dans ses chansons comme un échapatoire à la dépression. A croire parfois qu‘avoir un cœur qui a souffert aide à faire de belles chansons.  Il veut nous faire passer un message fort avec son dernier album à savoir que tel un Phoenix peu importe d’où tu viens, comment tu te sens maintenant, tu peux „toujours briller et tous les jours tant que le soleil se lève,  tu es un Phoenix, renais de tes cendres, essaie de te battre tant que tu es encore en vie“. Il nous pousse à garder la tête haute et à aimer comme dans „Coeurdonnier„, où il nous invite réparer nos cœurs pour aimer…  Cet amour dont notre société a tant besoin!!

Moi qui ne suis pas rap… hmmm ? Vraiment? non, dans ma jeunesse – oh qu’elle est loin 😉 – j’écoutais pourtant IAM. Tiens, IAM? Pas étonnant, Soprano répond „en référence à ses deux albums (La Colombe et Le Corbeau), à la question: Pour vous, quel est l’aigle royal du rap? (sans l’ombre d’une hésitation) Akhenaton! Par rapport à sa carrière, à ce qu’il a fait, ce qu’il a écrit. Et même dans sa vie privée, en famille c’est un exemple. J’ai la chance de bien le connaître, on est tous les deux marseillais, il a produit mon groupe, Psy 4 de la Rime. Quoiqu’il en soit, ce ‚mec‘ me touche profondément, ses textes me font hérisser les poils et monter les larmes aux yeux, notamment quand il relate son deuil après la mort de son ami / frère Sya Styles dans „Roule“

Il vient de dévoiler le clip d’une chanson extraite de ce dernier album Phoenix, où il s’adresse à sa fille, et évoque le suicide d’une jeune fille, harcelée sur les réseaux sociaux. „Voilà pourquoi j’ai besoin que tu me parles de toi, que tu me partages tes rêves et tes doutes, que tu saches que ton père sera toujours là pour arracher les mauvaises herbes sur ta route, qu’importe que dit ou pense le monde, tu es la plus forte et la plus belle à mes yeux, Ne te laisse jamais rabaisser par les autres, n’oublie pas qu’elle avait ce regard innocent qui n’attendait qu’à être aimé“….

Kommentar hinterlassen

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.