Linda Lemay

Linda Lemay, canadienne, écrit des chansons à histoire. Son talent d’écriture lui vaut dès 1989 le prix d’auteur-compositeur-interprète au Festival international de la chanson de Granby avec la Veilleuse.

En 1996, elle reçoit  le prix spécial et le prix du public du Tremplin de la chanson des Hauts-de-Seine et se fait peu à peu connaître en France, où elle enregistre son troisième album „Linda Lemay“, avec „La visite“. Dans cet album, elle décrit avec humour des situations quotidiennes dans lesquelles chacun de nous peut se retrouver : (Chéri, tu ronflesBande de dégonflés et J’veux pas d’chien). Elle y aborde cependant aussi des thèmes plus graves (J’ai battu ma filleChaque fois que le train passeDes comme lui).

Son empathie pour les Français et les Québécois lui a inspiré une chanson très réussi, où elle se moque des deux peuples, avec humour, mais aussi beaucoup de respect   Les Maudits Français.

Elle parle aussi de thème de société, comme dans J’aime pas les femmes, Les deux hommes

Mais en écoutant Linda Lemay, on ne rit pas toujours, on peut même verser une petite larme, tant elle  met de la tendresse et de l’émotion dans ses chansons, que ce soit pour décrire la vie amoureuse Reste avec elle,  Un verre de n’importe quoiLes filles seulesJ’veux bien t’aimerSemblant de Rien) ou la vie de famille Ceux que l’ont met au monde,  Ne t’en va pasJe voudrais te prendre ou Le plus fort, c’est mon père, ou encore Une mère :

Ein Kommentar

Kommentar hinterlassen

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.